chris-photographe-Bordeaux

Location du 50 mm ouverture à 1,2

Le grand retour

Successeur du grand Canon EF 50mm f1.0 L USM dont la construction a été arrêtée en 2000, cette nouvelle gamme d’objectif avait la tâche de venir séduire les photographes de mariage et autre professionnels de studio pour un coût légèrement diminué mais avec une complexité extreme.

la nouvelle gamme

De par sa nouvelle construction (8 éléments vs 11 éléments), prévue pour être plus proche de l’exigence des capteurs numériques , le diaphragme perd donc en luminosité mais gardera ses 8 lamelles circulaires pour assurer un bokeh velouté ainsi que l’intégration d’un élément asphérique (comme le 85mm f1,2 L USM) pour moins d’AC et gagner en piqué. Malgré les efforts fait par Canon, ce nouveau modèle ne ravira pas tout le monde, se mettant à dos les habitués du légendaire 50L f1.0, et les fans du piqué à PO du 85L f1.2.

caractéristique

  • Équivalent 50mm sur APS-C: 80mm
  • Lentilles: 8 éléments (dont 1 asphérique) en 6 groupes
  • Diaphragme: 8 lamelles circulaires
  • Ouverture minimale: F16
  • Mise au point : USM (Ultra Sonic Motorisation de type annulaire) avec retouche du point permanente
  • Rotation lentille frontale : non
  • (utilisation de type annulaire) avec retouche du point permanente
  • Rotation lentille frontale : non
  • Distance minimale de mise au point: 450mm
  • grossissement maximum: 0,14
  • Pas de stabilisation
  • Détient une tropicalisation
  • Le diamètre du filtre et de 72mm
  • Dimensions (diamètre – longueur): 65,5mm x 86mm
  • Poids: 590g

Description de l’objectif

Habitué au EF 50mm f1.4, ce L est construit comme un tank à l’instar du EF 85mm f1.2 L USM. Sa protection tout temps, son fût en métal et son poids nous dit que niveau qualité on n’est bien placé. Contrairement à son petit cousin, l’impressionnant filtrage de 72mm garni de son liséré rouge nous montre qu’on dans un objectif professionnel issus dans le gamme des L.

Ce qu’apprécie les utilisateurs

Le rendu velouté
Le bokeh crémeux grâce au 8 lames circulaire du diaphragme
L’ouverture qui est à f1.2
La tropicalisation
Autofocus silencieux
50mm, idéale pour le reportage

 

location Canon 50 mm 1,2 USM  Bordeaux Gironde

Ce que les utilisateur adhère moins

Poids plus conséquent
filtrage 72mm, ce qui veut dire que le filtres et plus chers
À l’air disproportionné sur des petits boitiers
Extrêmement coûteux
N’est pas rapide
Problème de shift-focus
Le vignettage marqué jusque f2.8
Présence des aberrations chromatiques à PO
Autofocus plus lent que le f1.4

Bokeh

Ayant la même construction que le 85L, les 8 lamelles circulaires permettent un rendu de lumineux bien rond et crémeux. Le flou d’arrière plan est satisfaisant aux grandes ouvertures, en comparaison avec les octogones “disgracieux” du 50mm f1.4. utilisé pour du portrait ou de la proxy, les photos semblent alors magiques…

Profondeur de champs

Large de trois cheveux, jouer avec la zone de netteté à PO relève d’un véritable défi! A moins d’avoir des sujets qui ne sont pas en mouvement mais posé, on utilisera la pleine ouverture qu’avec parcimonie à la contrainte de se retrouver avec beaucoup de déchets car sujet hors focus.

Vignettage

Qui dit grande ouverture, dit obligatoirement vignettage, et même si il c’est approprier fièrement un L rouge, il n’est pas excepte de ce phénomène. De PO jusqu’à f2.8, le bord sont sensiblement assombri, donnant un certain cachet à la vue… même si certain n’approuve pas cela
Bien évidemment il est possible de corrigé ce problème très facilement en post-traitement dans Lightroom par exemple.

Autofocus

Animé d’une motorisation USM de type annulaire, ce 50L se devait être techniquement beaucoup plus vif que le 50mm f1.8 (motorisation classique) et le 50mm f1.4 (USM de type micro-moteur).
Ce qui est surpprenant c’est que les tests ne seront pas de cet avis… Une tentative de mise en situation de ce nouvel objectif montre clairement la supériorité du 50mm f1.4 en terme de rapidité et de mise au point.
Avec le boitier EOS 5D mark II sur trépied, avec le mode collimateur central (lumière naturelle, ISO 100), nous plaçons l’ensemble à 1m de distance d’un objet précis, comme une banane posée sur un drap uni, suffisamment contrasté.

Premier test:

on tourne la bague de mise au point au minimum, puis on appuie sur le déclencheur à mi-chemin pour faire le point sur l’objet. Le résultat au 50mm f1.4 est quasi sur le vif ! Le 50L réagit plus lentement.

Deuxième test:

on tourne la bague de mise au point sur l’infini, puis appuie sur le déclencheur à mi-parcours pour faire la mise au point sur l’objet.

le grand résultat des tests

Le résultat est identique que le précédent test… Le 50mm f1.4 fait la mise au point de manière quasi instantanée, contrairement au 50L qui semble “trainer des pieds”.Ce qui ne devrais pas arrivé
Dans ce duel d’USM micro-moteur contre moteur annulaire, le premier l’emporte haut la main sur la vitesse (alors qu’on pensé l’inverse).

fin des interrogations sur ce nouvelle objectif

Quant à pourquoi… Sans données techniques supplémentaires il sera compliqué de le décrire, mais on peut se tourner vers d’autres causes comme la masse de verre plus difficile à mouvoir (de même pour
le 85L?) et/ou une course de mise au point plus longue sur le 50L.

Focus shift (ou shift-focus)

Le focus shift est un problème d’optique qui s’applique à pas mal d’objectifs hautement lumineux (en dessous de f1.4). De plus sa construction et dans certaines circonstances, les rayons lumineux sont déviés et n’arrive pas sur le même point de convergence (aberration sphérique), créant ainsi une impression de flou.

 

Mes clients

témoignage

Anne & Jean
Merci pour la qualité de la prestation et votre présence discrète et douce. Cordialement. Anne & Jean
Florence et Dominique
Bonjour Christophe,  Merci encore pour les photographies c'était génial ! Un moment inoubliable passé tous ensemble grâce à tes photos. Florence et Dominique
Jérôme et nicolas
Merci pour tes photos l’avis est unanime tout le monde a été subjugué ADORÉ ton style. Jérôme et nicolas
Stéphanie et Jean-marc
Merci pour ces superbes clichés, Je suis ravie de cette expérience que tu nous as fait partager, grâce à toi nous regardons ce fabuleux jour sous un autre regard. Stéphanie et Jean-marc
Mélanie & Thomas
en Attente... Mélanie & Thomas
Emilie et Mathieu
Grâce à tes magnifiques photos, nous garderons des souvenirs de cette superbe journée ! Merci aussi pour ta patience ! Emilie et Mathieu
Laure & JB
Une soirée inoubliable. Des photos exceptionnelles, Juste un mot pour toi, Christophe MERCI ! à très bientôt. Laure & JB