chris-photographe-Bordeaux

Graver sur le troncs d’un d’arbre :

A l’image des jeunes amoureux qui gravent leur date de rencontre sur les troncs d’arbre, vous pouvez miser sur l’idée en inscrivant plutôt la date de votre cérémonie.
Le Blog. Sources : Gia Canali & Exquisite Girl

 

Ça semble très romantique, n’est-ce pas? Vous êtes amoureux, alors vous prenez votre canif et vous gravez les initiales de vous et votre bien-aimée dans l’écorce d’un arbre, sculptant peut-être un cœur tout autour pour souligner votre passion. Ensuite, vous lui montrez votre dessein …

Eh bien! Si elle est le moindrement amatrice des arbres, elle va probablement vous gifler!

Nous ne sommes plus aux années 1920 et les gens de nos jours ont plus de respect pour la nature. Et les arbres ne sont pas des panneaux d’affichage conçus pour porter un message, ils sont des êtres vivants… et l’on ne devrait pas défigurer un être vivant. Si vous voulez vous faire tatouer, c’est votre affaire, mais tatouer quelqu’un d’autre sans leur permission est … inacceptable! Et des initiales gravées sur un tronc vivant sont quoi sinon un tatouage d’arbre?

Graver l’écorce nuit-il véritablement à l’arbre?

Vous avez peut-être entendu dire que graver un tronc d’arbre nuit à sa santé. Je suis certain qu’on me l’a expliqué de cette façon à l’école. Selon cette croyance, une telle gravure permet aux agents pathogènes de s’installer dans l’arbre, menant à la pourriture et même potentiellement à sa mort. C’est le genre de pieux mensonge qu’il vaut peut-être la peine de laisser circuler, surtout auprès des jeunes pas encore en âge de comprendre l’importance de respecter les arbres, mais soyons honnêtes ici. En fait, sculpter des lettres sur un tronc d’arbre ne lui fera probablement pas beaucoup de tort.

Ce type de gravure (tout à fait différent que dépouiller un arbre d’une lanière d’écorce tout autour du tronc: cela va vraiment le tuer!) est rarement assez profonde pour endommager sérieusement l’intégrité de l’arbre. Bien sûr, il y a un risque que la plaie puisse devenir infectée par des agents pathogènes (champignons et autres microbes), mais c’est un risque très, très minime, car la blessure est petite et peu profonde. En général, l’arbre réagira en compartimentant la plaie avec des tissus neufs. Les initiales qui restent visibles sont essentiellement des cicatrices, des cicatrices permanentes.

Leave a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.